André Citroën, ingénieur, explorateur, entrepreneur

45,00 €
Quantité

  Garanties sécurité

(à modifier dans le module "Réassurance")

  Politique de livraison

(à modifier dans le module "Réassurance")

  Politique retours

(à modifier dans le module "Réassurance")

Description

Auteur: John Reynolds

Les automobiles Citroën ont toujours montré une grande originalité aux plans technique comme esthétique. Pour le biographe John Reynolds, il ne peut s'agir que de la trace indélébile de l'esprit insufflé dès 1919 par le génial fondateur de la marque, André Citroën. Les historiens anglo-saxons qui se penchent sur les épopées françaises s'attachent à nous montrer certaines réalités avec une grande acuité et beaucoup d'indépendance d'esprit dans l'observation des mours de nos concitoyens. La biographie d'André Citroën de l'écrivain anglais John Reynolds ne fait pas exception. Car la vie tumultueuse, brillante et tragique du créateur de la firme au double chevron est un véritable roman d'aventure. 
André Citroën naît avec l'automobile, se passionne enfant pour la construction de la tour Eiffel et devient ingénieur à Polytechnique. Il crée une fabrique d'engrenages à la pointe de la technologie du temps, puis déclenche une véritable révolution dans la fabrication des munitions pendant la Grande Guerre. L'automobile qui le fascine comme idée d'avenir servira à reconvertir son usine d'armement après l'armistice. On connaît la suite. Dans un tourbillon d'innovations et d'esprit de conquête, André Citroën qui a pris Henry Ford pour modèle devient en quelques années un des plus importants constructeurs automobile du monde. 

A l'évidence pour la majorité des français, André Citroën est un des grands inconnus de l'histoire contemporaine. Page après page, le lecteur découvre un personnage extraordinaire aussi inventif qu'optimiste et travailleur. André Citroën fut, de son vivant autant admiré que jalousé puis décrié pour ses frasques et son goût du jeu. Patron brillant et généreux, il se conduisait non en monarque absolu mais en despote éclairé, entouré de collaborateurs surdoués et fidèles. Citroën ne dessinait pas ses voitures mais savait décider des bonnes options et les rendre attirantes auprès du public avec son sens inné de la publicité et de la communication. L'auteur montre à quel point Citroën donna cependant une fausse image de lui-même, relayée par la presse à sensation. Celui que l'on prenait pour un play-boy inconséquent était, en privé, un père dévoué et un mari fidèle. Pour son bonheur, puis pour son malheur ultime, sa route croisa celle des préjugés de "l'establishment" avec ses relents d'antisémitisme puis celle des requins de l'industrie et de la haute finance. On apprend ainsi le rôle obscur des grandes banques et celui de la famille Michelin dans l'ascension puis dans la chute et la mort d'André Citroën en 1935. 
Voici un ouvrage monumental où l'amateur d'automobile trouve retracée toute la généalogie des modèles Citroën des origines à la DS mais aussi et surtout un portrait sans concession et parfois polémique d'une aventure humaine et industrielle sans équivalent. Les successeurs d'André Citroën qui s'attachèrent dès sa mort à effacer les traces de sa présence quai de Javel ont donc réussi au-delà de leurs espérances tant l'histoire de l'homme au double chevron est restée longtemps méconnue.

Détails du produit
4 Produits
16 autres produits dans la même catégorie :

Suivez-nous sur Facebook